image
icon

Publication imprimée

Production automatisée d'imprimés avec Adobe InDesign sans compromis sur le design

Des pages InDesign produites de manière entièrement automatique – cela est facile à réaliser avec les outils d'impression crossbase. Grâce au système de mise en page modulaire et flexible, il est possible de produire non seulement des publications imprimées structurées, mais aussi des pages éditoriales exigeantes du point de vue du design, toujours pilotés par la base de données.

Mise en page

Trois procédures combinables avec flexibilité sont disponibles pour la mise en page :
Placement modulaire
Utilisé pour les pages dont la mise en page est basée sur des règles. Le positionnement des éléments est automatisé à partir d'un modèle. Des mécanismes de déplacement peuvent être utilisés. Utilisation fréquente : Catalogues et fiches techniques.
Placement fluide
Cette méthode est généralement utilisée pour les chapitres ayant une mise en page uniforme. Sur la base d'un modèle de mise en page prédéfini, une pagination fluide est automatiquement réalisée. Utilisation fréquente : tarifs illustrées.
Placement libre
Le positionnement et le formatage des objets peuvent ici être effectués librement dans InDesign. Cette possibilité d’interaction entre crossbase et Adobe InDesign est unique. Utilisation fréquente : Pages éditoriales et brochures.

Éditeur de mise en page

Le fonctionnement de l'éditeur de mise en page s'inspire de la méthode de travail avec Adobe InDesign et s'apprend facilement. La connaissance de scripts n'est pas nécessaire. L'éditeur de mise en page crossbase propose un grand nombre de règles de ositionnement déjà configurées. Grâce à des fonctions innovantes telles que le contrôle du déplacement et des sauts de page, il est possible de créer des modèles de mise en page flexibles, qui sont ensuite réutilisés pour des pages de structure similaire.

 

Éditeur de tableaux

Les tableaux de produits sont créés dans l'éditeur de tableaux. Des simples tableaux standard aux tableaux matriciels complexes, toutes les exigences sont couvertes. Les tableaux peuvent contenir des caractéristiques, des images de produits, des textes et des prix. Les modifications apportées à la présentation des tableaux peuvent également être enregistrées dans la base de données pour les mises à jour ultérieures et les changements de langue. Pour réduire le nombre de modèles de tableaux, des règles complexes de mise en page des tableaux sont possibles. Il s'agit notamment des largeurs de colonnes dynamiques, des fonctions de fusion des cellules et des règles de regroupement.

 

Planification de la pagination

Les suites de pages sont créées par chapitre dans une structure de publication indépendante de la structure des produits. L'attribution de contenus à une page peut se faire soit en associant des produits, soit des images, des textes et des tableaux.

Production de pages et adaptations de la mise en page

Pour la production des pages, les documents de page ainsi que les langues de production sont sélectionnés dans la gestion des pages. Ensuite, il suffit d'un clic pour lancer la production entièrement automatisée ou la mise à jour des prix.

Moteur de fiches techniques

Grâce au moteur de fiches techniques en interaction avec l'éditeur de modèles et le serveur d'impression, il est possible de créer en masse des fiches techniques pour tous les articles dans InDesign.

Processus de correction

Le processus de correction peut être effectué à l'aide des outils de correction PDF habituels. À cette fin, un PDF spécifique à la langue est créé pour chaque page, dans lequel les dépassements sont marqués en couleur. Le processus de correction est soutenu par les feux tricolores.

Création du livre Adobe InDesign

Lorsque toutes les pages d'un chapitre sont créées, elles sont combinées dans un livre Adobe InDesign. Les fonctions suivantes du livre peuvent être automatisées pour créer le document complet ainsi que le PDF prêt à être imprimé :
Pagination ; création et résolution de références croisées entre les pages ; création d'un index des articles, d'une table des matières et d'un index des mots-clés triés en fonction de la langue ; adaptation des pages gauches/droites ainsi que le placement d'onglets latéraux ; préparation de l'impression au format PDF et collection des fichiers pour la transmission à l'imprimerie ; création de catalogues web feuilletables (HTML) via l'interface avec ELKAT de notre partenaire OSG.

Actualiser

Les contenus placés, tels que les textes et les images, peuvent être actualisés ultérieurement. Ainsi, toutes les modifications effectuées entre-temps dans le PIM sont reprises.

 

Recherche et sélection

Grâce à une recherche plein texte ou une recherche en arborescence, il est possible de sélectionner toutes les images, tous les textes ou encore les snippets InDesign (par ex. les tableaux de produits des catalogues) dans la base de données crossbase. La sélection est soutenue visuellement par des aperçus avec fonction de zoom. En outre, des métadonnées peuvent être consultées.

Insertion et positionnement

Un clic sur le symbole « plus » permet d'insérer l'élément (image, le texte ou le snippet) dans le document. Les données d'image peuvent être téléchargées en basse résolution dans un répertoire local si l'accès à la base de données PIM n'est pas possible lors du traitement ultérieur du document. Le formatage du texte peut également être pris en compte.

Sauvegarder

Le document InDesign est enregistré dans le répertoire local des fichiers. Tout contenu du document qui a été sélectionné à partir de crossbase conserve le lien avec la base de données. Il est ainsi possible de savoir à tout moment d'où provient ce contenu. Pour ce faire, un marquage est déposé lors du placement d'un contenu dans le document InDesign, de manière à ce que les références puissent être clairement identifiées et retracées jusqu'à l'élément source dans la base de données crossbase.

Plugin pour InDesign

Ce n'est pas toujours le grand catalogue de produits qui doit être produit de manière automatisée avec des modèles de mise en page et des gabarits standardisés. Pour les petits projets, le plugin InDesign de crossbase est idéal. Il s'intègre directement dans le menu principal d'InDesign et met à disposition les contenus crossbase dans une palette.

Adobe Photoshop

Il est également possible d'accéder aux contenus de la base de données crossbase pour Photoshop via un plug-in intégré.

Traduire

Les documents finaux peuvent être traduits automatiquement. Pour ce faire, les textes et les images de la langue source sont insérés dans la langue cible souhaitée. Cela se fait automatiquement et de manière congruente à différents calques linguistiques. Les styles de paragraphe attribués aux blocs de texte dans la langue principale s'appliquent automatiquement aux traductions, de sorte que le formatage est conservé. La procédure avec les calques de langue présente l'avantage de pouvoir enregistrer le PDF en langue étrangère en sélectionnant simplement les calques de langue.

Particularités de la solution crossbase

Dans la base de données crossbase, la mise en page et le contenu sont strictement séparés. Les modifications dans ces domaines ne s'influencent donc pas mutuellement.

Contrairement à de nombreux autres systèmes, la mise en page est également divisée en deux composantes.
Les modèles de mise en page contiennent des règles de placement et sont liés au contenu (types de texte et catégories d'images) de la base de données.
Sur la base du modèle, le document de la page est ensuite automatiquement produit dans Adobe InDesign. La mise en page est réenregistrée dans la base de données crossbase.

Les modifications apportées au contenu sont consignées en détail) et mises à jour facilement et rapidement dans le document de page InDesign. Le passage aux nouvelles versions d'InDesign est donc rapide et simple.

Nous respectons votre vie privée
Ce site web n'utilise pas de cookies pour collecter les données ou le comportement des visiteurs !

2023 crossbase mediasolution GmbH